Interview de la Top Cheffe Nastasia Lyard, partenaire officielle du Vélo du Soir

Quel est ton parcours ?

J’ai commencé à cuisiner à peu près vers 18 ans, en charcuterie pendant 4 ans et après j’ai intégré les palaces parisiens avec notamment le palace Bristol, puis j’ai continué dans d’autres palaces parisiens avec des chefs étoilés. Pour terminer j’ai travaillé pour un restaurant 3* pour le chef Gilles Goujon.  Et à mes 30 ans, je me suis lancée dans l’aventure de la célèbre émission culinaire !

Que fais-tu maintenant ?

Je suis consultante culinaire, je fais également du marketing digital pour les marques, je suis aussi cheffe privée pour des particuliers, des familles en vacances ou bien dans des lieux privés à Paris. Depuis 2 ans, je suis aussi cheffe au club de Rugby de Montpellier, avec mon collègue Florian Barbarot, on y gère la brasserie. Autant vous dire que nous avons l’habitude de gérer de très gros événements !

Qu’est-ce que tu préfères cuisiner et pourquoi ?

Ce que je préfère cuisiner c’est la viande, notamment parce que j’ai une formation de saucière. Ensuite, j’aime cuisiner les produits de saison, en fonction de mon humeur, de mes envies et des envies du client !

22_Nastasia-Lyard-le-vélo-du-soir-traiteur-evenementiel-traiteur-événementiel-partenariat-top-cheffe

Comment tu décrirais ta cuisine ?

Ma cuisine est vraiment une cuisine de voyage, c’est-à-dire qu’elle change en fonction des lieux visités ! Je ne prévois pas mes voyages en fonction de mes envies de changements, mais ils vont intrinsèquement orienter ma cuisine dès mon retour en France !

22_pièces apero dinatoire 40 personnes luxe

Si le voyage influence ta cuisine, comment voyages-tu ?

Je vais là où le vent me porte ! Je ne prévois absolument rien et je ne sais généralement pas où je dors. On va dire que je suis plutôt du style aventurière ! 

Dernièrement, je suis partie au Mexique. Typiquement, ça m’a permis de travailler la viande différemment, puisqu’on y trouve beaucoup de broches. Ça m’a permis aussi de travailler le maïs différemment, de jouer davantage avec les épices par exemple.

Qu’est-ce que la gastronomie représente pour toi ?

La gastronomie est, pour moi, un moment de partage. Après tout, toutes les fêtes de familles, les anniversaires, et Noël se font autour d’un repas. Le nerf de la gastronomie c’est le partage ! La gastronomie c’est quelque chose qui n’a jamais de fin, puisqu’on peut choisir un produit et le travailler différemment tous les jours de l’année, que ce soit avec les cuissons, crue, cuits, confits. Il n’y a jamais de routine.

Pourquoi avoir choisi le vélo du soir comme partenaire ?

Ce qui m’a plu chez le Vélo du Soir c’est son positionnement franc : le fait de cuisiner des légumes frais, le plus possible locavores et français ainsi que le respect de la saisonnalité. Si une entreprise peut y trouver son compte tout en respectant la saisonnalité et les producteurs français, je ne peux qu’être partante !

Pourquoi la saisonnalité est si importante selon toi ?

D’abord pour des raisons environnementales, c’est-à-dire de ne pas avoir à consommer des produits qui viennent de l’autre bout du monde. Deuxièmement pour des raisons sociales, puisque ça implique de soutenir activement les producteurs locaux et français. Mais également pour les saveurs des produits en eux-mêmes !

22_petites pièces desserts meringuées et framboises du vélo du soir traiteur paris

Ton plus gros point faible ?

Le temps. Définitivement le temps ! Les journées sont trop courtes, on souhaite toujours faire plein de choses, on se lance dans plein de projets ! Et puis, il ne faut pas oublier qu’à côté du travail il y a quand même une vie privée à laquelle il faut également consacrer du temps ! C’est extrêmement frustrant de pas pouvoir faire tout ce dont on a envie. Pa rexemple, on me propose régulièrement des collaborations très intéressantes, mais je sais pertinemment que sur l’année, je ne vais pas avoir de temps disponible. Le problème est également, que je ne souhaite pas sous-traiter pour maintenir une réelle identité culinaire, mais cela implique évidemment un manque de temps !

 

Et voilà pour l’interview de notre Top Cheffe partenaire Nastasia Lyard ! Et si vous goûtiez à ses inventions à présent ?

TOUS NOS ARTICLES DE BLOG